16ème AG de la FFRIM : Le football mauritanien fait sa mue !

Publié le , lus 2794 fois

La Fédération Mauritanienne de Football a tenu, ce vendredi à son siège à Nouakchott, sa 16ème Assemblée Générale ordinaire. Des décisions importantes ont été annoncées lors de cette rencontre, notamment l’augmentation significative des subventions allouées par la FFRIM aux clubs du championnat de première division.

16ème AG de la FFRIM : Le football mauritanien fait sa mue !

Ce vendredi 24 juin, tous les regards étaient braqués sur l’amphithéâtre de la FFRIM, où se tenait la 16ème Assemblée Générale ordinaire de l’instance dirigeante du football mauritanien, en présence des autorités politiques, administratives et sportives.

Dans son allocution d’ouverture, le président de la FFRIM, Monsieur Ahmed Yahya, a dressé un bilan des actions menées depuis la dernière Assemblée Générale ordinaire qui s’est déroulée en juin 2015.  L’occasion pour le patron de la FFRIM de revenir sur les performances des sélections nationales. « Cette année a été marquée par la participation très honorable de notre sélection nationale aux éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations, où elle a été l’une des révélations dans un groupe composé de deux des meilleures nations du continent (Le Cameroun et l’Afrique du Sud). En dépit d’un tirage au sort peu clément, nos Mourabitounes ont été auteurs d’un beau parcours, salué de tous, même si notre objectif restait la qualification pour le tournoi final. Nous restons toutefois pleinement convaincus qu’à l’avenir, ce rêve est parfaitement réalisable », a-t-il assuré, rappelant aussi le travail effectué au niveau des équipes nationales U-20 et U-17.

Monsieur Ahmed Yahya a tenu à remercier les pouvoirs publics, les partenaires, la CAF, la FIFA et l’ensemble de la famille sportive pour leur soutien au football Mauritanien. Avant de conclure, il n’a pas manqué de féliciter le FC Tevragh-Zeïna, pour ses succès en championnat et en Coupe Nationale, ainsi que son premier dauphin, le FC Nouadhibou.

Des réformes majeures

Le clou de l’évènement était l’exposé sur le programme de soutien de la FFRIM aux clubs et ligues régionales. Dans son exposé, Monsieur Ahmed Yahya a relevé que la gestion des clubs et ligues régionales a été marquée par l'augmentation de la totalité des subventions qui s’élèvent désormais à 150 millions d’ouguiyas par an.

La somme de 114 millions d’ouguiyas sera répartie entre les formations participant au championnat national de première division. En guise de participation, les clubs recevront chacun une allocation financière à hauteur de 5 millions d’ouguiyas, ce qui représente le montant minimum qui sera perçu par chaque adhérant. Toutefois, ce montant variera selon les performances et le rang au terme de la saison. Ainsi, le club qui arrivera en tête du classement final se verra attribuer la somme de 17,5 millions d’ouguiyas, tandis que les deuxième et troisième obtiendront respectivement 12,5 millions et 10 millions d’ouguiyas, ainsi de suite, jusqu’au douzième, qui aura droit à 6 millions d’ouguiyas. Les deux équipes reléguées en deuxième division (treizième et quatorzième) toucheront tout de même 5 millions d’ouguiyas chacune.

Monsieur Ahmed Yahya a indiqué que ces réformes significatives qui enteront en vigueur à partir de la saison prochaine ont pour objectif de donner une nouvelle impulsion aux clubs nationaux afin de les aider à améliorer la gestion des joueurs, des techniciens et du personnel. Ce qui aura inévitablement un impact positif sur le niveau du football mauritanien de manière générale. « L’augmentation des subventions allouées aux clubs garantira par ailleurs l’esprit de compétition, et maintiendra les participants concernés jusqu’à la dernière journée, puisque chaque point glané pourrait rehausser leurs chances d’augmenter leur allocation financière », a ajouté le président de la FFRIM.

La Coupe Nationale a elle aussi connu un changement. Désormais, le vainqueur de l’épreuve empochera 7 millions d’ouguiyas, alors que le finaliste touchera 3 millions.

Les Ligues régionales de leur côté ne sont pas en reste. Elles pourront compter sur une manne financière de 25 millions d’ouguiyas qui devrait leur permettre de mieux organiser leurs championnats régionaux.

Des conditions drastiques

Concernant le soutien aux clubs de l’élite, Monsieur Ahmed Yahya a précisé qu’il sera toutefois assujetti à des conditions strictes. Tous les clubs devront obligatoirement se doter chacun d’équipes U-17 et U-15. Chaque club devra aussi s’attacher les services d’entraîneurs ayant au préalable suivi un cours de formation auprès de la Fédération Mauritanienne de Football (entraîneur fédéral de niveau 1 pour les équipes U-15 et entraîneur fédéral de niveau 2 pour les U-17). S’agissant des formations de première division, elles devront forcément enrôler des coachs ayant au moins une Licence « C » de la Confédération Africaine de Football.

Autre clause que les clubs devront prendre en compte, celle stipulant que 30% de l’effectif des joueurs enregistrés par chaque équipe doivent être âgés de moins de 20 ans. Deux U-20 devront en permanence figurer sur les feuilles de match. À travers ces conditions, la FFRIM porte une attention particulière sur les catégories de jeunes afin de rehausser le niveau technique du championnat local et pérenniser l’avenir des sélections nationales. Ce programme a été approuvé à l’unanimité par l’AG.

Un soutien indéfectible de l’État

Juste avant la présentation des rapports d’activités et financier, l’amendement de l’article 21 portant sur les membres de l’Assemblée Générale qui passe de 32 à 34 suite à la subdivision de la wilaya de Nouakchott en 3 wilayas, a été approuvé. L’Académie Jeunesse de Riyad et le Football Club de Deuz, promus cette année en première division, sont les deux nouveaux membres admis à l’AG.

Le président de la FFRIM a déclaré que l’institution qu’il dirige continuera de travailler dur pour atteindre tous les objectifs qu’elle s’est fixée, soulignant qu’il était confiant quant à la réalisation du rêve des mauritaniens de se qualifier dans un avenir prochaine à la CAN. « Avec le soutien indéfectible des plus hautes autorités du pays, représentées par le Président de la République, Monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz, nous continuerons à œuvrer dans notre pays pour le développement de ce sport, qui est un outil efficace pour protéger notre jeunesse », a affirmé Monsieur Ahmed Yahya.

Rédigé par


Aucun match en cours.
20/05/2017
Championnat - Division 1
19/05/2017
Championnat - Division 1
Demain
Championnat - Division 1

Dernières minutes

Éliminatoires CAN 2019
La Mauritanie dans le groupe I


Communiqué
FFRIM : Avis

Classement D1

R Equipes Pts J G N P Bp Bc +/-
1 Concorde 53 25 16 5 4 51 27 24
2 T-Zeïna 52 25 16 4 5 45 13 32
3 Deuz 51 25 15 6 4 33 18 15
...
12 Riadh 24 25 7 3 15 32 53 -21
13 Toujounine 23 25 7 2 16 24 45 -21
14 Armée 14 25 3 5 17 15 59 -44