ESTAC : Les grands débuts de Khassa Camara

Publié le , lus 312 fois

Il en rêvait depuis longtemps. Depuis que, la saison dernière, une place lui a été faite dans le vestiaire et qu’il a pu prendre place dans le groupe professionnel. Khassa Camara, 20 ans, attendait qu’on lui annonce : « tu joues ».

ESTAC : Les grands débuts de Khassa Camara

Quelques matches durant la préparation d’avant-saison, puis une présence dans le groupe, et sur le banc, à Lyon et contre Lorient, et puis plus rien… jusqu’à ce 8e de finale de Coupe de France, le trajet jusqu’à Sochaux et la découverte du onze de départ. Oui, c’était bien son nom qui figurait sur la feuille. Khassa avait tellement bossé et espéré ce moment…

Khassa, vous doutiez-vous que vous alliez jouer ?

Non, je ne m’y attendais pas. Je ne l’ai su qu’au moment de la causerie d’avant-match. Ça a été une bonne surprise. J’ai vraiment été content de voir mon nom sur le tableau. Il y a longtemps que j’attendais ce moment. J’avais hâte de me montrer en match officiel.

Et alors ? Comment se sont passés vos débuts officiels ?

Dans l’ensemble, je pense que ça s’est bien passé. Je ne me suis pas posé de question. Je me suis dit que je devais jouer comme je savais le faire. Je me suis concentré sur ce que le coach m’avait demandé. Je crois m’être bien débrouillé.

Et les premières minutes, pas trop stressantes ?

J’ai voulu jouer simplement. Franchement, au début, pendant les cinq premières minutes, j’ai pensé à m’adapter au jeu et je me suis concentré sur la récupération, comme me l’avait demandé le coach.

Avez-vous reçu des conseils d'autres joueurs avant le match ?

Plusieurs m'ont parlé effectivement. Des mots d'encouragement essentiellement. Les plus anciens m'ont dit de ne pas me mettre de pression. Jérémie Bréchet, la veille, lorsqu'il a su que je faisais partie du groupe, a longuement parlé avec moi. Benjamin Nivet également m'a donné beaucoup de conseils. Michel Padovani, le coach adjoint m'a aussi beaucoup aidé.

L'Estac s'est qualifiée alors qu'elle n'était pas favorite. C'est une belle et bonne surprise ?

On a montré qu'on avait un groupe compétent et déterminé. Franchement, on pensait tous qu'on pouvait obtenir cette qualification. Comme moi, personne ne s'est posé de question. On s'est tous focalisé sur notre match. On a prouvé qu'on n'avait peur de personne. En fin de compte, je ne suis pas si surpris de notre qualification. On a démontré que les rumeurs qui planaient sur le fait qu'on n'accordait guère d'importance à la Coupe de France, n'étaient pas fondées.

Comment, personnellement, voyez-vous votre avenir ?

Pour le moment, je ne préoccupe pas de ça. Maintenant que j'ai joué, je n'ai qu'une envie, c'est de recommencer. Je dois pour celà continuer de bosser dur à l'entrainement pour convaincre le coach et le staff qu'on peut de nouveau me faire confiance. A moi de me donner à fond, à 100%.


Rédigé par


Aucun match en cours.
Aucun résultat récent.
Aucun match prévu.

Dernières minutes

Éliminatoires CAN 2019
La Mauritanie dans le groupe I


Communiqué
FFRIM : Avis

Classement D1

R Equipes Pts J G N P Bp Bc +/-
1 Nouadhibou 28 12 9 1 2 21 6 15
2 Tidjikja 27 12 8 3 1 18 4 14
3 Concorde 25 12 7 4 1 17 9 8
...
12 KFC 10 12 3 1 8 14 34 -20
13 Police 8 12 2 2 8 14 24 -10
14 TEI 7 12 2 1 9 10 30 -20