L’ADKM de Kaédi se maintient, « contre vents et marées »

Publié le , lus 459 fois

Le courage, la persévérance et l’abnégation finissent toujours par payer ! Sans ces vertus, l’accès de l’ADKM de Kaédi en 1ère division du Championnat national de football serait de courte durée.

L’ADKM de Kaédi se maintient, « contre vents et marées »

Mais, n’en déplaise aux détracteurs, le club qui a intégré l’élite du football national pour la première fois de l’histoire de la ville de Kaédi - et porté haut ses couleurs durant toute une saison, dans une indifférence quasi-totale de ses hommes politiques, de ses cadres et de ses hommes d’affaires - rempilera pour une deuxième saison grâce aux efforts des joueurs et aux sacrifices consentis par les dirigeants de cette équipe.

Parce que l’ADKM c’est l’histoire d’une passion portée par des personnes qui ne sont motivées que par l’amour du football, de leur quartier et de leur ville. Malgré cela, les obstacles se sont dressés sur leur chemin dès le début de l’aventure. Alors qu’on s’attendait à des encouragements et des soutiens de la part des « gros bonnets » de la ville – qui ignorent tout des sacrifices consentis pour que l’équipe atteigne ce niveau – les premiers ennuis ont commencé dès le démarrage du championnat, surtout de là où on devait s’y attendre le moins ; en l’occurrence la Ligue Régionale de Football du Gorgol.

Une Ligue Régionale incompétente

Cette structure, tombée on ne sait comment, entre les mains d’un groupe d’individus qui allient incompétence et mauvaise foi, s’est illustrée durant toute la saison par des coups bas contre une équipe qu’elle était pourtant censée accompagner, soutenir et assister. Le fait est que les responsables de cette « Ligue » sont tout simplement limités au plan professionnel et ignorent leurs prérogatives. Ils ont encore à l’esprit les ligues des années 1990 et 2000 où c’est cette structure qui était en charge de la « Sélection Régionale », avec tout ce que cela avait comme « avantages ». Aujourd’hui que les clubs sont autonomes et directement affiliés à la Fédération, en temps qu’institutions jouissant de la Personnalité morale, ils ont eu du mal à se départir d’une attitude tutélaire vis-à-vis d’un club qui ne leur doit rien. Au contraire, avec 9 matchs de championnat et un match de Coupe joués à domicile par l’ADKM, la Ligue a engrangé la somme de 475 000 UM, grâce au 30% des recettes qui leur sont alloués par le Club. Et, en retour, pas même des encouragements. Pire, il est arrivé même que la Ligue cherche à empêcher l’entrainement de l’équipe au stade municipale, en y organisant des combats de lutte à la veille d’un déplacement pour un match important ! Tout cela parce qu’ils estiment qu’ils ne sont pas « associés » ?! Pourtant, aujourd’hui, l’équipe de Touldé se livre à un véritable mélange de genres, sans que cela ne dérange la Ligue, outre mesure. Actuellement tous les ballons utilisés par Touldé appartiennent à la Ligue, tout simplement parce que l’entraineur de Touldé, M. Waiga Abdoulaye, est le deuxième vice-président de la Ligue Régionale, alors la ligue doit rester impartiale dans la gestion des clubs.

Un maire partisan et une commune absente

Le pire dans tout cela, c’est que ces personnes ont entrainé la Commune dans cette logique partisane et d’exclusion. En fait la Ligue est devenue un véritable relai politique pour le Maire – qui s’était pourtant présenté comme le candidat « pour toute la ville », et qui s’est avéré être un maire pour une partie de la ville seulement, pour ne pas dire un seul quartier. « Comme toujours », d’après ses détracteurs. Ainsi, alors qu’il a toujours refusé tout soutien à l’ADKM, sous prétexte que c’est une équipe qui représente un seul quartier et non la ville, il est actuellement en train de solliciter tous les cadres de la région pour qu’ils soutiennent Touldé qui doit aller jouer les play off de deuxième division.

Autre illustration de cette attitude partisane et indigne des orientations du Président de la République – qui place la jeunesse au cœur de ses priorités – la dernière démarche du maire, Sow Moussa Demba, dit « Tschombé ». Alors que durant toute la saison écoulée, il n’a jamais été présent dans aucune des rencontres de l’ADKM, qui se sont déroulées à Kaédi, malgré les multiples sollicitations dont il a fait l’objet à ce sujet, il s’est transformé en véritable agent de communication de l’équipe de Touldé – à qui nous adressons nos sincères félicitations, au passage. En effet, c’est le Maire en personne qui a invité le Wali et toutes les autorités administratives à la finale du Championnat régional remporté par Touldé.

De toutes les manières, il est de notoriété que football et politique ne font pas bon ménage. Dès que les intérêts politiques s’estompent les soutiens disparaissent. Alors que la passion, elle, restera toujours. Bonne chance à Touldé pour accéder à la 1ère division et bonne continuation à l’ADKM pour sa 2ème saison en 1ère division.

Source : Rimsports.org

Rédigé par


Aucun match en cours.
Aucun résultat récent.
Aucun match prévu.

Dernières minutes

Éliminatoires CAN 2019
La Mauritanie dans le groupe I


Communiqué
FFRIM : Avis

Classement D1

R Equipes Pts J G N P Bp Bc +/-
1 Concorde 56 26 17 5 4 54 27 27
2 T-Zeïna 55 26 17 4 5 48 14 34
3 Deuz 51 26 15 6 5 34 20 14
...
12 Riadh 25 26 7 4 15 33 54 -21
13 Toujounine 23 26 7 2 17 24 46 -22
14 Armée 14 26 3 5 18 16 61 -45