Mondial 2018 : Le camp Mauritanien réagit au tirage au sort

Publié le , lus 610 fois

Le tirage au sort des éliminatoires de la Coupe du Monde, Russie 2018, a été effectué samedi dernier au Palais Constantin de Saint-Pétersbourg. Au premier tour préliminaire, la Mauritanie sera opposée au Soudan du Sud, en match aller et retour, du 5 au 13 octobre 2015.

Mondial 2018 : Le camp Mauritanien réagit au tirage au sort

Un adversaire à priori à la portée des Mourabitounes, qui affronteront la Tunisie au deuxième tour préliminaire en cas de qualification. Interrogés par Maurifoot, les acteurs et observateurs du football mauritanien n’ont pas manqué de donner leurs impressions, prônant à l’unanimité pour la prudence face aux sud-soudanais.

Moussa Khaïry, vice-président de la FFRIM
« À chaque jour suffit sa peine »

« Je pense que nous avons toutes les chances de passer contre le Soudan du Sud. Il faut surtout éviter de négliger de prime abord l’adversaire. Penser d’abord à jouer ce match, en se disant qu’il y’a un temps pour tout. L’essentiel est de battre le Soudan du Sud pour ensuite penser à la Tunisie. En somme, se dire qu’à chaque jour suffit sa peine. À la FFRIM, comme vous le savez, il y’a désormais une commission qui s’occupe exclusivement des équipes nationales et le Comité d’urgence. Je peux d’ores et déjà vous assurer que toutes les dispositions sont prises pour la réussite des prochaines sorties de l’équipe nationale. »

 Oumar Ndiaye, capitaine des Mourabitounes
« Le Soudan du Sud me rappelle l’Île Maurice »

« C’est un adversaire que l’on connaît peu, mais de ce que j’ai vu, c’est un pays qui se construit depuis peu dans le domaine du football, un peu comme nous. À nous de ne pas sous-estimer cette équipe, en se préparant correctement à tous les niveaux. La double confrontation avec le Soudan du Sud me fait un peu penser aux matches contre l’Île Maurice il y’a un an et demi. C’était un adversaire à notre protée que l’on avait respecté, en imposant notre jeu sans complexe sur les deux matches. J’espère que l’on se servira des rencontres face au Cameroun et l’Afrique du Sud pour encore progresser. »

Pape Seck, ancien coach adjoint des Mourabitounes
« Le Soudan du Sud n’est pas le véritable problème »

« Je ne connais pas très bien le Soudan du Sud en football. C’est un pays qui était constamment en guerre. Mais on doit le prendre au sérieux et bien se préparer pour franchir ce cap. Toutefois, je ne pense pas que le problème soit vraiment le Soudan du Sud. Qu’est ce qui a été fait de notre côté depuis la qualification contre la Sierra Leone ? Rien ! Avec ça, on ne peut pas prétendre jouer sur tous les tableaux. Je peux bien sûr donner une semaine de repos aux joueurs et me remettre au travail, si bien sûr je souhaite atteindre mes objectifs. Connaissant déjà les difficiles échéances à venir, on ne doit plus dormir. »

Moulaye Ahmed Bessam, attaquant des Mourabitounes
« Il n’y a plus de match facile en Afrique »

« Au vu du nivellement des valeurs sur le continent africain, je peux dire qu’il n’a plus de match facile aujourd’hui. Comme tout le monde, je sais très peu de choses sur le Soudan du Sud. Mais il ne faut surtout pas sous-estimer cet adversaire. De notre côté, on mettra tout en œuvre pour se qualifier pour le tour suivant et préparer au mieux la double confrontation avec la Tunisie. »

Jemal Sevir, co-fondateur de Maurifoot
« Le Soudan du Sud a tenu l’Ouganda en échec »

« Je pense qu'on est tombé sur une jeune sélection à notre portée sur le papier. En revanche, c'est un match comme tous les autres, à préparer avec beaucoup de sérieux, car cette jeune sélection du Soudan du Sud a de l'ambition et jouera ses chances à fond. Elle a tenu en échec (2-2) l'Ouganda (72ème mondial) lors de son premier match officiel en 2012. Cette même équipe d’Ouganda qui nous a sortis des éliminatoires de la CAN 2015, en nous dominant en aller et retour. »

Modou Niang dit Toldo, manageur général de l’ACS Ksar
« Il faut absolument transférer l’enjeu à Nouakchott »

« Certes, le Soudan du Sud est un pays nouveau, mais les joueurs ne le sont pas. Au vu de l’adversaire, on a tendance à croire que c’est gagné d’avance, et pourtant, tel ne doit pas être le cas. C’est vrai que le tirage est idéal pour la Mauritanie, mais c’est seulement avec beaucoup de respect et de travail qu’on réussira à gagner. Le Sud Soudan a perdu dignement face au Mali à Bamako (2-0) en éliminatoires de la CAN 2017. Au-delà de l’aspect sportif, le voyage risque de poser problème, en tenant compte des trajets en Afrique et des conditions climatiques. Ce sont des paramètres à prendre en considération. Il faut tout faire pour transférer l’enjeu au match retour à Nouakchott. Un match de football commence très tôt, d’où la nécessité d’envoyer des éclaireurs parmi les fédéraux et le staff pour préparer l’arrivée de l’équipe. »

Rédigé par


Aucun match en cours.
Aucun résultat récent.
Aujourd'hui
Championnat - Division 1
Demain
Championnat - Division 1
Hier
Championnat - Division 1

Dernières minutes

Éliminatoires CAN 2019
La Mauritanie dans le groupe I


Communiqué
FFRIM : Avis

Classement D1

R Equipes Pts J G N P Bp Bc +/-
1 Kédia 7 3 2 1 0 8 4 4
2 KFC 7 3 2 1 0 3 1 2
3 Tidjikja 7 3 2 1 0 2 0 2
...
12 Deuz 1 3 0 1 2 0 4 -4
13 Riadh 1 3 0 1 2 1 7 -6
14 Police 0 3 0 0 3 2 7 -5