Moussa Baghayogho « La Mauritanie est capable de mieux faire »

Publié le , lus 281 fois

Moussa Baghayoko est le premier joueur à avoir expulsé du terrain lors du match qui opposait l’équipe dont il est capitaine, la Mauritanie, à la RD Congo. Pourtant le joueur du Tevragh-Zeina FC acceptait la décision de l’arbitre même s’il la juge sévère, comme il le confiait au lendemain de la rencontre à cafonline.com.

Moussa Baghayogho « La Mauritanie est capable de mieux faire »

Pour la suite il fait totale confiance à ses camarades pour le prochain match contre l’autre inédit de la compétition, le Burundi.

Cafonline.com: Vous ne paraissez pas trop affecté par votre carton rouge ?

Moussa Baghayoko:” Cela fait partie des accidents du football. A quoi bon revenir dessus. L’arbitre a jugé en son âme et conscience. Je peux penser que c’était sévère mais cela n’y changera rien, alors passons à autre chose. Ce qui me préoccupe c’est l’équipe nationale. Je n’en suis qu’un des pions et, croyez-moi, je serai à fond derrière eux contre le Burundi. Tous les événements récents et je pense à la qualification nous ont rapprochés. Nous sommes devenus très solidaires, partageant une même ambition, réussir nos débuts sur une scène continentale. Monter que nous ne sommes pas une équipe de zozos ! »

Cafonline.com: Comment avez-vous appréhendé cette première ?

Moussa Baghayoko:” Avec appréhension naturellement, dans le car qui nous transportait au stade, dans les vestiaires oü l’on entendait pas mal de brouhaha, oü l’on sentait une certaine agitation et je ne parle pas spécifiquement des Mourabitounes. Moi je me suis libéré quand, dans le couloir qui menait au terrain, j’ai entendu l’hymne de la CAF. Il y a eu comme un déclic et brusquement tout le trac a disparu »

Cafonline.com: Et au coup d’envoi ?

Moussa Baghayoko:” Je ne vais pas vous mentir. Quand on a regardé la liste des joueurs et que l’on a vu TP Mazembe nous étions un peu comme des petits enfants qui vont faire signer des autographes aux joueurs. Le TP Mazembe fait partie des grands d’Afrique et on ne peut pas ne pas ressentir de respect pour ceux qui appartiennent à ce club ».

Cafonline.com: Ensuite ce qui pourrait s’apparenter à de la timidité, a cessé.

Moussa Baghayoko:” Evidemment. On a compris qu’on avait des arguments à présenter, que nous n’étions pas pressés par des joueurs plus expérimentés que nous. Physiquement et tactiquement nous avons assez vite su que nous étions en mesure de rivaliser. Après leur penalty j’ai senti qu’ils n’étaient pas sûrs et qu’ils devenaient un peu craintifs ».

Je ne veux pas trop m’avancer, il reste encore deux autres matches et peut-être plus. Je crois que mes camarades et moi nous avons montré que nous savions jouer au football. L’objectif n’était pas de casser la baraque. D’ailleurs je sais que le pays était content de notre prestation. Je suis sûr que nos supporters avaient plus peur que nous. Maintenant il faut continuer, nous libérer pleinement et jouer à cent pour cent de notre potentiel ».

Cafonline.com: Avez-vous un regret

Moussa Baghayoko:” Le carton rouge, le premier de toute ma carrière »

Cafonline.com: Rêvez-vous de départ, de quitter votre club l’ASC Concorde ?

Moussa Baghayoko:”Je viens d’avoir trente ans et je ne dois pas intéresser grand monde ! ».

Rédigé par


Aucun match en cours.
Aucun résultat récent.
Aucun match prévu.

Dernières minutes

Éliminatoires CAN 2019
La Mauritanie dans le groupe I


Communiqué
FFRIM : Avis

Classement D1

R Equipes Pts J G N P Bp Bc +/-
1 Nouadhibou 28 12 9 1 2 21 6 15
2 Tidjikja 27 12 8 3 1 18 4 14
3 Concorde 25 12 7 4 1 17 9 8
...
12 KFC 10 12 3 1 8 14 34 -20
13 Police 8 12 2 2 8 14 24 -10
14 TEI 7 12 2 1 9 10 30 -20