Patrice Neveu «l’adversaire jouera avec un engagement supérieur....»

Publié le , lus 584 fois

À 24H du match aller face à l’Ouganda qui se déroulera à Kampala samedi (14h GMT), comptant pour le dernier tour des éliminatoires de la CAN 2015, le sélectionneur national, Mr Patrice Neveu, nous  parle de la préparation des Mourabitounes et de ce rendez-vous déterminant.

Patrice Neveu «l’adversaire jouera avec un engagement supérieur....»

FFRIM : Parlez-nous de votre stage de préparation à l’institut Diambars et le Match amical contre le Diambars FC ? :

P.N : Nous avons eu peu de temps pour préparer le match du 19, ce stage était essentiel. J’ai pu juger l’état physique des joueurs et à partir de cette donne, faire une préparation physique d’affutage pour le match.

Egalement réactiver le mental de tous les joueurs et de les faire prendre conscience de l’importance de cette première rencontre à Kampala.

Le stage s’est terminé par un match amical contre Diambars FC. Une défaite très riche d’enseignements. L’équipe du Diambars a joué un match très engagé ne lâchant rien, ce fut un très bon test. Dommage que nous ayons perdu Mamadou Wade au cours de ce match. Mais n’ayons pas de regrets, match veut dire engagement et quelques risques.

Sa blessure est due à un coup sur le péroné sans torsion. Il a été jugé récupérable par le staff médical pour le match du 19, ainsi il est du voyage, mais malgré les soins intensifs force est de constater qu’il n’a pas totalement récupéré donc il ne participera pas à la rencontre.

FFRIM : Vous êtes arrivé à Kampala (Ouganda) 4 jours avant le match. Quelle est l'ambiance au sein de l'équipe ?

P.N : L’ambiance est excellente au sein du groupe. Jour après jour, les joueurs prennent conscience que la Mauritanie est proche de rentrer dans les poules.

Un ami m’a concocté des données sur place, il a assisté au match contre le Malawi, elles cumulent avec celles que je possède de notre match amical avant le CHAN.

La seule différence à prendre en considération, qui n’est pas minime, est que demain l’adversaire jouera avec un engagement supérieur et tentera de faire la différence chez lui.

FFRIM : Plusieurs joueurs sélectionnés ne seront pas au rendez-vous à Kampala. Comment allez-vous gérer cette situation ?

P.N : Mon premier réflexe et que je transmets à mes joueurs est de ne pas se plaindre, restons unis, le mental de mon collectif nous a souvent aidé à franchir les obstacles.

Le sélectionneur doit faire face et tirer des conclusions, en Guinée Equatoriale nous n’avons pas respecté l’essentiel, à savoir d’abord le collectif, penser collectif, vivre collectif, souffrir collectif, agir collectivement.

Je dis et répète souvent à mes joueurs de parler peu et de faire place aux actes positifs pour l’équipe.

Les absences de certains donnent la possibilité à des joueurs d’être titulaire, ils étaient sans doute impatients de l’être, à eux de saisir l’opportunité.

C’est très frustrant de perdre Omar N’Diaye si près du match (pour une suspension). Encore une fois ne subissons pas, restons unis.

Dans ma méthode de travail depuis que j’entraine j’ai des principes, je formule ma composition d’équipe 3 heures avant le match. Ainsi dans le secteur défensif, aucun joueur ne sait qui devait ou pas jouer, sachant qu’Oumar évolue latéral ou dans l’axe de la défense. Mes joueurs doivent rester des compétiteurs et s’investir performant et ambitionner d’être titulaire le prochain match.

FFRIM : Que vous inspire la dernière prestation de vos joueurs face à la Guinée Equatoriale ?

P.N : Pour bâtir une équipe nationale Locale compétitive, qui a la grinta, il m’a fallu un peu de temps. À force d’échange avec les joueurs, de consignes, d’actes, d’exigences de ma part (avec le soutien de ma Fédération) le groupe s’est construit.

Pour un sélectionneur, le temps est capital et déterminant, mais les obligations de résultats l’obligent à faire face et avancer.

Je mesure tous les paramètres pour construire un groupe qui vit, joue à l’unisson. Avant le match pour moult raisons mes joueurs ont été déstabilisés. Ce qui nous est arrivé une fois ne doit plus jamais se répéter.

Mon collectif doit très vite comprendre toutes les difficultés des matchs à l’extérieur sur le continent. À l’extérieur, les adversaires sont d’une motivation et d’un engagement extrême ainsi dans ces 2 secteurs tu ne peux prétendre faire un résultat positif que si tu es au moins au même degré.

On le voit avec les grandes équipes, Cameroun, Tunisie etc… à l’extérieur, les matchs sont rudes.

FFRIM : Votre regard sur l’équipe Ougandaise?

P.N : C’est une équipe qui a une organisation et animation de jeu bien spécifique. Désolé je ne peux vous dire laquelle au cas où l’entraineur lirait votre article.

Une équipe très complète dans toutes les lignes avec un très bon gardien de but. À prendre aussi en considération que leur terrain est herbeux mais fortement bosselé, d’où obligatoirement des fautes techniques de part et d’autres.

FFRIM : Votre stratégie de samedi à Kampala sera-t-elle offensive ou défensive ?

P.N : Notre objectif est de se qualifier pour le prochain tour avec un match retour au pays. L’expression collective de mon équipe a toujours été de fabriquer du jeu en jouant vers l’avant, Avec des sorties de ballons vers la verticalité dès que le jeu le permet.

FFRIM : Quelles sont les chances des Mourabitounes ?

P.N : Elles sont réelles. Pas de pourcentage, cela ne sert à rien. Il faut tous impérativement y croire et se mettre en phase se donner les moyens en bossant durement et dans le plaisir. La finalité peut être tellement sublime.

FFRIM : Un dernier mot pour les supporters de l’équipe nationale ?

P.N : À domicile, la présence des supporters sera une fois encore un plus pour nous aider à passer ce cap ! Contre la Guinée Equatoriale, le public a poussé son équipe dans les temps forts ou faibles du jeu, à la fin ce fut une magnifique joie, une belle communion.

Avec sincérité, merci à eux pour leur soutien et leur compréhension, qu’ils sachent qu’à Kampala nous ne les oublions pas et surtout pas !!

Propos recueillis par Oumar Maïga

Rédigé par


Aucun match en cours.
Hier
Championnat - Division 1
20/05/2017
Championnat - Division 1
19/05/2017
Championnat - Division 1
Aucun match prévu.

Dernières minutes

Éliminatoires CAN 2019
La Mauritanie dans le groupe I


Communiqué
FFRIM : Avis

Classement D1

R Equipes Pts J G N P Bp Bc +/-
1 Concorde 56 26 17 5 4 54 27 27
2 T-Zeïna 55 26 17 4 5 48 14 34
3 Deuz 51 26 15 6 5 34 20 14
...
12 Riadh 25 26 7 4 15 33 54 -21
13 Toujounine 23 26 7 2 17 24 46 -22
14 Armée 14 26 3 5 18 16 61 -45