Tournoi UNAF U-17 / Maroc 1-0 Mauritanie : Les Mourabitounes Cadets n’ont pas démérité

Publié le , lus 235 fois

L’équipe nationale de Mauritanie des moins de 17 ans s’est inclinée de justesse face au Maroc sur la plus petite des marques (1-0) ce lundi 24 décembre au Stade Moulay Hassan de Rabat. Pour leur premier match du Tournoi UNAF de la catégorie, les Mourabitounes cadets ont fait plus que tenir tête au pays hôte en pratiquant un jeu séduisant. Mais un coup de pied arrêté aura été fatal pour la sélection mauritanienne, à qui le Père Noël n’aura fait aucun cadeau.

Tournoi UNAF U-17 / Maroc 1-0 Mauritanie : Les Mourabitounes Cadets n’ont pas démérité

Le Maroc réaliste

Face à un adversaire désigné ultra favori sur le papier et qualifié pour la prochaine Coupe d’Afrique U-17, les Mourabitounes cadets ont abordé la rencontre sans aucun complexe. Pourtant, les coéquipiers d’El Hacen ont beaucoup souffert dans la première demi-heure de jeu en résistant tant bien que mal aux assauts répétés de l’attaque marocaine, avant de sortir la tête de l’eau peu avant la pause.

En seconde période, la sélection mauritanienne complètement métamorphosée a montré un meilleur visage. Les jeunes Mourabitounes ont fait preuve de disponibilité et de maitrise collective, à l’image d’une défense sereine qui ressortait le plus souvent le ballon proprement. Malheureusement pour les Vert et Jaune, la ligne offensive a été quasi inexistante et n’a à aucun moment pesé sur l’arrière garde adverse. Les Lionceaux de l’Atlas auteur d’un réalisme chirurgical profiteront du laxisme des joueurs Mauritaniens, absents au marquage, pour inscrire l’unique but de la partie. Ali El Hadji seul au point de penalty reprenait victorieusement un coup-franc magnifiquement tiré côté droit, pour placer la balle hors de protée de Mohamed Aïmoura (1-0, 73e). Les Locaux se contenteront de gérer leur avance jusqu’au coup de sifflet final.

Un fond de jeu intéressant…

Même s’ils ont eu un peu de mal à entrer dans le match, les Mourabitounes cadets ont au final laissé une belle impression pour leur première sortie dans le tournoi de l’UNAF, en pratiquant un jeu assez attrayant. Défensivement, les mauritaniens ont rendu une belle copie. La défense mauritanienne a affiché une certaine sérénité dans ses relances et a bien su résister aux assauts répétés des attaquants marocains. On aura quand même remarqué plusieurs sautes de concentrations, dont une qui a provoqué le but victorieux du Maroc. Les milieux de terrain ont eux aussi fait preuve de disponibilité et ont réussi à se trouver sur de belles séquences. Malheureusement, ils n’ont jamais pu joindre leurs attaquants, trop excentrés. Les deux avant-centres se sont épuisés en enchainant des sprints inutiles. Ils n’ont jamais inquiétés le gardien adverse.

… mais beaucoup de progrès à faire

Dans l’ensemble la prestation de la sélection mauritanienne a été satisfaisante. De gros progrès restent encore à faire malgré tout dans plusieurs domaines. D’abord dans la gestion de l’effort. Les joueurs ont semblé par moment manquer de jus, et n’ont pas eu suffisamment de ressources pour aller chercher ce but qui aurait tout changé. C’est certainement dû au manque d’entrainement, et surtout la manie de la FFRIM à préparer les équipes à seulement quelques jours d’un tournoi. Les vielles habitudes persistent toujours dans une fédération qui n’a pas compris le sens du mot continuité. Ensuite sur le plan tactique. Visiblement les Mourabitounes ne font pas encore bien la différence entre les contre-attaques et les attaques placées. Une fois le ballon récupéré, ils ne savent plus trop quoi en faire. Raison pour laquelle les milieux ont souvent eu recours au jeu long, en balançant des balles que les attaquants ne rattraperont jamais. Il n’y avait pratiquement aucune transition entre le milieu et l’attaque. On a senti qu’il manquait ce numéro 10 qui aurait apporté sa touche technique et sa vision pour organiser le jeu. Le jeune Abderrahmane Mohamed aurait pu remplir ce rôle, mais le coach ne lui fait bizarrement pas confiance. Devant, les attaquants ont été impuissants, et ne participaient pas au jeu. L’incompréhension se situe au niveau de l’entraineur. Sid’Ahmed Ghassoum a été comme dépassé par les évènements. Zéro changement dans toute la partie, alors que certains joueurs en méforme devaient céder leurs places. Pourquoi convoquer vingt éléments si c’est pour n’en utiliser que onze ? Ce genre de compétition amicale est justement fait pour tester tout le monde.

Satisfactions et déceptions

Plusieurs individualités se sont distinguées face au Maroc. On pense notamment à El Hacen El Moctar, qui a encore une fois été énorme. Le capitaine des U17 est progressivement monté en puissance, avec une grosse activité au milieu de terrain. Il a été omniprésent dans l’entrejeu même si ses longues balles n’ont souvent pas trouvé preneur. Aly Mohamed Abdallahi n’a lui aussi pas été en reste. Le solide défenseur central a fait preuve de beaucoup de calme et de maturité. Les deux latéraux ont fait un bon match en apportant des solutions offensives et en faisant montre d’engagement derrière. Dans les cages, le gardien de but a sorti des parades décisives.

Le gros flop de ce match est à mettre à l’actif d’Abdallahi Sy. Le gaucher du FC Nouadhibou est complètement passé à coté de son sujet. On avait vu mieux. Positionné à droite, Gaye Samba n’a pas été aussi tranchant qu’à l’accoutumé. Fantomatique tout au long de la rencontre, Youssouf Gueye et El Kory n’ont strictement rien apporté à leur équipe. Quelques actions timides et puis c’est tout.

La Mauritanie jouera son deuxième et dernier match aujourd’hui en première heure face à la Tunisie. La Maroc défiera pour sa part la Libye en deuxième heure. Pour rappel, Tunisiens et Libyens se sont neutralisés sur le score de 3 buts partout lors de la première journée. Grâce à leur victoire, les Lionceaux du Maroc s’emparent de la tête du groupe. Les Mourabitounes cadets derniers, n’ont plus aucune chance de remporter le tournoi de l’UNAF et essayeront de décrocher une honorable deuxième place.

Réactions d’après match des deux entraîneurs :

Abdallah Drissi, sélectionneur marocain : « La partie a été très serrée, dominée par l'engagement physique. La Mauritanie, quoique non qualifiée pour la phase finale de la CAN, dispose d'excellentes individualités. Le match s'est décidé sur un détail, et c'est sans doute ce genre de confrontations qui va nous permettre de progresser en vue de la CAN où nous allons rencontrer des rivaux au profil ressemblant à celui mauritanien »

Sid’Ahmed Gassoum, sélectionneur mauritanien : « Satisfait de la prestation de mes joueurs, notamment en première période malgré la défaite. Nous n'avons pas effectué de préparation particulière en vue de ce tournoi de l'UNAF. Nous avons rassemblé les joueurs durant une semaine, contrairement au Maroc dont la préparation pour la compétition continentale qu'il va organiser en avril prochain n'a pas cessé »

Propos recueillis sur le site officiel de l’UNAF

Onze de départ Mauritanie: 16. Med Aly Sidi Md Aïmoura – 12. Lemrabott o. Béchir, 4. Yeslem Tatiya Samba Boudi, 19. Diaw Ciré, 3. Aly Mohamed Abdallahi – 5. Yally Mohamed Dellahi, 14. El Hacen El Moctar (cap), 10. Sy Abdallahi, 8. Gaye Samba Gaye – 9. Gueye Youssouf, 13. Mohamed Vall Med El Kory. Entraîneur : Sid'Ahmed Ghassoum.

Résultats :

Première journée (lundi 24 décembre 2012)

14:30  Tunisie-Libye (3-3)

17:30  Maroc-Mauritanie (1-0)

2e journée (Jeudi 27 décembre 2012)

14:30 Tunisie-Mauritanie

17h:30 Maroc-Libye

Classement :

1- Maroc  3 pts

2- Tunisie  1 pt

3- Libye  1 pt

4- Mauritanie 0 pt

Rédigé par


Aucun match en cours.
Hier
Championnat - Division 1
20/05/2017
Championnat - Division 1
19/05/2017
Championnat - Division 1
Aucun match prévu.

Dernières minutes

Éliminatoires CAN 2019
La Mauritanie dans le groupe I


Communiqué
FFRIM : Avis

Classement D1

R Equipes Pts J G N P Bp Bc +/-
1 Concorde 56 26 17 5 4 54 27 27
2 T-Zeïna 55 26 17 4 5 48 14 34
3 Deuz 51 26 15 6 5 34 20 14
...
12 Riadh 25 26 7 4 15 33 54 -21
13 Toujounine 23 26 7 2 17 24 46 -22
14 Armée 14 26 3 5 18 16 61 -45