Un prologue alléchant

Publié le , lus 254 fois

Le coup d’envoi de la 3e édition du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) est donné ce samedi au Cape Town stadium avec en guise d’ouverture deux matches très prometteurs, Afrique du Sud-Mozambique et Nigeria-Mali.

Un prologue alléchant

Ce sera l’occasion de découvrir deux des candidats les plus cités pour la conquête du titre, l’Afrique du Sud, pays organisateur, et le Nigeria qui a connu une année 2013 formidable avec un titre de champion d’Afrique qui se refusait à lui depuis 1994, une couronne mondiale chez les U17 dont quelques éléments ont été intégrés dans le groupe de Stephen Keshi. La prudence est cependant la règle dans une épreuve réservée aux joueurs locaux qui ne peuvent être jugés à l’aune des performances de professionnels en Europe.

Il est d’ailleurs curieux de constater qu’il y a deux absences de taille, celles de l’Egypte et de la Tunisie. L’Egypte ne s’est jamais inscrite au CHAN, un choix délibéré pour un pays dont l’équipe A est largement constitué par des joueurs évoluant dans le championnat national. L’absence de la Tunisie est plus surprenante. Tenante du titre, disposant de clubs qui font régulièrement la loi sur le continent à l’image du CS Sfaxien, vainqueur de la dernière Coupe de la Confédération Orange, la sélection a buté lors des éliminatoires sur le Maroc.

Aux deux favoris cités plus haut, il faut en ajouter un troisième, le Ghana, en panne de titres continentaux depuis un bon moment. Et les performances de ses deux clubs principaux, Ashanti Kotoko et Hearts of Oak, ne permettent pas d’avoir une idée précise du comportement de l’équipe dirigée par Maxwell Konadu.

Parmi les challengers, on compte sur la RD Congo dont il faut rappeler qu’elle fut la première à inscrire son nom sur le socle du trophée en 2009 après sa victoire en finale contre le Ghana (2-0). A l’époque l’ossature de l’équipe reposait sur les joueurs du TP Mazembe qui allait d’ailleurs enchaîner quelques mois plus tard sur un succès dans la Ligue des champions Orange. Cette fois ils ne se comptent plus que cinq (contre 7 au V Club de Kinshasa), pour l’essentiel des défenseurs à commencer par l’inimitable gardien et vétéran Robert Kidiaba qui, pour la circonstance, a reçu le brassard de capitaine.

Derrière ces quatre pays, on sait qu’ils sont une bonne dizaine à espérer bousculer les pronostics dont on rappelle qu’ils sont les moins assurés. Certains sont présents pour confirmer leur ascension récente. C’est le cas du Burkina Faso finaliste de la CAN 2013, du Mali qui a pris goût aux places d’honneur et qui a raté de peu la qualification pour la Coupe du monde, de l’Ethiopie dont la participation à la CAN ici-même il y a un an a opéré comme un véritable coup de fouet. 

Il y a ceux qui avancent lentement mais sûrement, Ouganda, Zimbabwe. Il y a ceux qui ont besoin de se relancer après des années d’infortune, le Maroc en premier chef. Il y a ceux qui retrouvent une place dans la compétition comme le Congo qui s’articule autour d’une des grandes révélations des deux dernières saisons, l’AC Léopards de Dolisie. Il y a le cas à a part de la Libye qui souffre de l’absence de championnat. Enfin il y a les deux nouveaux entrants, le Burundi et la Mauritanie qui n’ont jamais fait la moindre apparition dans une des compétitions majeures de la CAF.

Tout cela donne un mélange très ouvert qui peut déboucher sur des résultats inattendus. 

Le CHAN 2014 démarre avec un double rendez-vous qui donnera sans doute le ton des trois semaines à venir. L’Afrique du Sud a pour mission de bien joueur et d’entraîner un vaste mouvement populaire autour de l’évènement. Le Nigeria doit confirmer son statut de favori et c’est très bien qu’il trouve d’entrée sur son chemin un Mali qui, depuis ses bonnes performances à la CAN, se verrait bien rapporter à Bamako le premier trophée continental de son histoire. En 2009, le Stade malien avait ouvert la voie en gagnant de manière inattendue la Coupe de la Confédération. Depuis, les Aigles se sentent pousser des ailes.

Rédigé par


Aucun match en cours.
Aucun résultat récent.
Aucun match prévu.

Dernières minutes

Éliminatoires CAN 2019
La Mauritanie dans le groupe I


Communiqué
FFRIM : Avis

Classement D1

R Equipes Pts J G N P Bp Bc +/-
1 Nouadhibou 28 12 9 1 2 21 6 15
2 Tidjikja 27 12 8 3 1 18 4 14
3 Concorde 25 12 7 4 1 17 9 8
...
12 KFC 10 12 3 1 8 14 34 -20
13 Police 8 12 2 2 8 14 24 -10
14 TEI 7 12 2 1 9 10 30 -20